martes, 31 de mayo de 2011

Conservadores proponen nueva resolución contra la traición

Publicado en:
Canadá
Por:
Temas:

Le Parti conservateur débattra en juin de la possibilité de retirer la citoyenneté canadienne aux traîtres et de les juger pour haute trahison.

La résolution demandant au parti d’adopter une telle politique a été déposée par l’association conservatrice de la circonscription de Calgary Southeast, qui est représentée par le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration Jason Kenney.

La résolution sera débattue lors du congrès national du Parti conservateur qui aura lieu la fin de semaine du 10 juin.

Même si elles ne sont pas contraignantes pour le gouvernement, les 80 résolutions qui seront débattues lors du congrès donnent une bonne idée de la mentalité qui prévaut chez certains militants conservateurs.

La résolution portant sur la haute trahison et la citoyenneté se lit ainsi : « Le Parti conservateur du Canada croit que tout citoyen canadien […] qui commet une trahison en prenant les armes contre les Forces canadiennes ou des Forces des alliés du Canada, annule automatiquement sa citoyenneté canadienne ou la revendication de sa citoyenneté canadienne et, si et lorsqu’il se retrouve devant le système canadien de justice, il doit être jugé pour haute trahison en vertu du Code criminel canadien. » Bien que la résolution ne mentionne pas le nom d’Omar Khadr, certains la surnomment déjà la « résolution Khadr ».

Omar Khadr, qui est un citoyen canadien, a plaidé coupable d’avoir lancé une grenade qui a tué un soldat américain des forces spéciales en juillet 2002 lors d’une fusillade en Afghanistan alors qu’il était âgé de 15 ans. Il a aussi reconnu avoir placé des explosifs pour le compte d’Al Qaïda.